Foil

Filtrer par

Sur votre liste des 100 choses à faire au moins une fois dans votre vie, il y a « voler au-dessus de l’eau » ? Non ? Vous devriez l’ajouter ! Parce que question sensations fortes, la planche foil c’est le kif total. Les prérequis pour se lancer sont une bonne expérience (en kite par exemple), de la dextérité et surtout un équipement parfaitement adapté à votre niveau. Quels mâts, ailes, stabilisateurs ou planches choisir ? La team de The Corner Shop vous guide pas à pas.

Le foil, ça vient d’où ?

Cette nouvelle discipline a révolutionné les sports de glisse dans les années 2000. D’abord réservée à un petit nombre de surfeurs en quête de nouveauté, en 2016 une vidéo de l’hawaïen Kai Lenny planant sur l’eau fait le tour du web et démocratise la pratique. Le buzz bat son plein. Les pratiquants se comptent alors majoritairement en Australie, au Brésil et dans les meilleurs spots de surf californiens. La vague foil atteindra ensuite l’Europe et plus particulièrement les côtes françaises. La légende foil était née.

C’est quoi, exactement ?

Le foil n’avait, à la base, rien à voir avec le monde des sports nautiques. Ce système, semblable à une aile d’avion immergée, est utilisé par les bateaux pour se surélever afin de booster leur vitesse en diminuant les forces de frottement. Appliqué aux sports de glisse, le foil se résume, pour faire simple, à une planche (of course), un mât, une aile et un stabilisateur. Une fois le matériel installé sous la planche, vous décollez… pour de vrai ! Grâce au mât immergé en partie, vous gagnez en vitesse en volant au ras de l’eau (jusqu’à 1 mètre), vous et votre planche. Et ça marche sur un plan d’eau calme comme agité.

Pour quel sport de glisse ?

Rien n’arrête la tendance foil dans l’univers du surfing. En seulement quelques années, elle s’est imposée dans le surf, le kitesurf, le wakesurf, le windsurf, le sup, le stand up paddle ou même le canoë et le kayak. Ainsi son nées des nouvelles pratiques comme le kitefoil, surfoil, supfoil, wake foil, wing foil, etc.

Est-ce que le foil est fait pour vous ?

Ok, ça me tente mais ai-je le niveau ? Voilà la question bien légitime que vous vous posez peut-être. On ne va pas se mentir, si vous figurez parmi les débutants, le temps de vous initier puis d’attaquer la phase de perfectionnement, il faudra fonctionner par palier et être particulièrement attentif au choix de votre aile pour démarrer en toute sécurité. Le freestyle, ce sera pour un peu plus tard. Vous n’avez pas appris à surfer en un jour ? Pour le foil, c’est pareil.

Comment choisir le bon matériel de foil?

Votre niveau va vous guider tout au long de votre sélection. Si vous débutez en foil, votre aile devra, par exemple, être épaisse et large. Idem pour le stabilisateur et la planche choisie. En progressant, vous pourrez aller vers plus de finesse donc plus d’instabilité. En termes de mat, plus vous serez à l’aise, plus il pourra être haut. Enfin, une attention devra être apportée au matériau de ce dernier. L’alu est idéal pour commencer puis viendront ensuite le composite et le carbone, le best question foil assurant nervosité et performance.

Besoin d'un conseil ?

Du mardi au samedi : 10h30/19h
01 47 31 84 24

Envoyer en message
Magasin : 9 impasse Dumur
92110 Clichy