Surfer est bien souvent un véritable art de vivre. Les sensations de liberté et de communion avec la nature que procure cette discipline sont intenses et attirent des adeptes sans cesse plus nombreux. Et ce n’est pas nouveau ! Alors, si vous voulez vous lancer, veillez à bien vous équiper et à choisir un matos adapté, notamment en ce qui concerne les ailerons de votre planche. Ces petits attributs sont indispensables pour amplifier et magnifier vos sensations de glisse. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez le guide que The Corner Shop a concocté pour vous !

 

L’aileron : d’abord une question de planche ?

Un, deux, trois ou quatre ailerons : comment savoir quelle est la configuration qui convient le mieux à votre planche de surf ? Retenez que le nombre de dérives va dépendre de la board qui vous accompagne dans vos virées et du type de glisse que vous voulez pratiquer.

  • Une dérive unique, une single fins, convient généralement aux planches telles que le Longboard ou à celles qui favorisent une glisse à l’ancienne. Si vous recherchez la vitesse et la sensation de planer, c’est l’aileron parfait. Ne vous attendez cependant pas à être stable dans les virages.
  • Deux ailerons, les twin fins, s’adaptent très bien sur des boards qui mesurent moins de sept pieds. Ces planches sont celles que l’on utilise en plein été, lorsque les vagues sont molles. Le seul problème de cette configuration est le manque d’adhérence. Alors oubliez les vagues creuses, si vous ne voulez pas finir à l’eau.
  • Les tri fins (Comprenez trois dérives.) se retrouvent le plus souvent sur les Short Boards. C’est donc la configuration préférée d’un bon nombre de surfeurs. Il est également possible de la retrouver sur certains Longboards, mais, dans ce cas, un aileron central tient compagnie à deux dérives latérales. Avec elle, vitesse, stabilité et radicalité se mélangent !
  • Le montage en quattro, en quad, autrement appelé quatre ailerons, est idéal pour ceux qui veulent absolument coller aux vagues. Kelly Slater est le premier à l’avoir utilisé et a su montrer à quel point l’on peut performer sur des vagues très creuses avec ce type de disposition. Petit souci : ne pensez pas tourner facilement !

Le plug : comment bien choisir l’attache de sa dérive de surf ?

Le plug est le système d’attache de l’aileron de surf. Il en existe de différentes sortes. Les plus connus sont ceux de la marque FCS. Il faut dire que leurs concepteurs ont dernièrement révolutionné le marché en proposant un système d’attache très performant et rapide, car il ne nécessite plus de clés. Cet aileron FCS 2 ou FCS II est une vraie révolution qui vous permet de changer de dérive en un seul mouvement.

Si vous êtes des habitués de l’ancien système FCS qui disposait de deux points de fixation, le FCS I, cela va grandement vous changer la vie et vous ne reviendrez pas en arrière.

Pour ceux qui trouvent que l’aileron FCS II coûte encore trop cher, il existe une alternative intéressante : les ailerons Futures. Ils sont proposés par la marque Futures qui a mis au point une dérive qui ne comporte qu’un seul point de fixation.

Si vous possédez un Longboard ou une planche rétro, oubliez les systèmes de fixation dont nous venons de parler. Ce qu’il vous faut, c’est un système US BOX.

 

Et si nous parlions mensurations ?

Pour choisir les bonnes dérives pour votre planche de surf, ne faites pas l’impasse sur un critère essentiel : votre poids ! Eh oui, les mensurations, en surf, c’est important ! Comment ça marche ? Ce n’est pas compliqué.

Pour vous simplifier la tâche, la plupart des marques de dérives utilisent une nomenclature courante, les fameux S, M et L. Même si les fourchettes de poids ne sont pas forcément semblables d’un fabricant à l’autre, l’on peut globalement dire que la taille S convient à un surfeur qui se situe entre 50 et 70 kg, que la taille M est parfaite pour un pratiquant de 65 à 80 kg et que la taille L doit être réservée à ceux qui se situent entre 75 et 90 kg.

Il existe toujours des exceptions à la règle et vous devez tenir compte du type de surf que vous pratiquez dans le choix de votre matériel. Il est ainsi possible que vous ayez besoin d’ailerons plus grands que ceux que vos mensurations vous indiquent en raison de votre manière de glisser. Si vous avez le moindre doute, faites-vous conseiller et n’oubliez pas qu’il n’y a rien de mieux que l’expérimentation pour découvrir quel est le type de dérives qui vous va le mieux !

 

Le matériau : c’est important ?

Les ailerons peuvent être en fibre de verre, en composite ou dans un mélange d’époxy et de fibre de verre. Chacun de ces matériaux s’adapte à un niveau de surf différent :

  • En fibre de verre, la dérive est solide et se révèle à la fois flexible et solide. Comme elle doit être finie à la main, elle peut prendre toutes les formes et convient parfaitement aux planches courtes. Son seul défaut : elle est longue à créer.
  • En composite, l’aileron est fabriqué dans un moule avec de la résine. C’est une dérive simple à faire et peu onéreuse. Elle peut être pas mal pour débuter, mais si vous êtes un expert, vous allez vite vous tourner vers autre chose.
  • En époxy, carbone et fibre de verre, les dérives sont tout simplement idéales pour les plus expérimentés parmi vous. Elles sont flexibles et durables et vous garantissent des sensations exceptionnelles.

 

La forme des ailerons de surf : un gage de performances ?

Plus votre aileron est grand, plus il vous permet d’adhérer et de contrôler votre board, que les vagues soient petites ou grosses. Pour tourner facilement, notez que la dérive doit être petite.

Vous devez faire attention à la base de votre aileron. Si vous voulez de l’adhérence, elle doit être large ou longue. Si votre priorité est la vitesse, préférez une base courte et étroite.

Notez que le degré de rake de votre dérive a également son importance. Plus il est grand, mieux vous pouvez dessiner de longues courbes en glissant. Plus il est étroit, mieux vous pivotez. C’est un rake à mettre en place les jours où les vagues sont petites.

Foil, cant et flex sont intéressants à plus d’un titre. Un surf foil plat se retrouve souvent sur les dérives latérales pour générer plus de portance. Un cant avec une inclinaison élevée vous offre la possibilité de bien contrôler vos virages. Un flex important est parfait pour les débutants, car il leur évite bien des chutes.

Les dérives Futures : le must de l’aileron !

Chez The Corner Shop, nous avons l’habitude de tester tous les matériels que nous vous proposons et nous sommes tombés amoureux des dérives Futures. À notre avis, elles sont les meilleures que l’on soit débutant, confirmé ou expert. Elles vous aident à progresser et cela n’a pas de prix.

Sélectionner la bonne dérive pour éprouver des sensations de glisse intenses demande un peu d’entraînement. Dans notre boutique, nous savons vous conseiller en fonction de votre gabarit et de votre pratique. Poussez notre porte et découvrez l’aileron pour planche de surf parfaitement adapté à votre façon de surfer.